Day 9 – Pressure

Que ferait un astronaute sans combinaison spatiale « pressurisée » lors de ses sorties extra-véhiculaires ?

Dans les véhicules spatiaux, après des essais de pressurisation à 0.3 atmosphère (pression équivalente à celle du Mont Everest), il a finalement été décidé de garder une pression identique à la pression terrestre ; dans le but d’éviter les risques d’hypoxie et d’incendie.

Cependant, les premières sorties dans l’espace des années 1960 ont mis en évidence qu’une combinaison pressurisée à 1 atm limitait fortement à la fois la mobilité des membres et la dextérité manuelle : dans le vide, une combinaison sous cette pression, est complètement rigide.

Les combinaisons spatiales spécifiques aux sorties extra-véhiculaires sont donc préssurisées à 0.3 atm (Etats-Unis) ou à 0.4 (Russie).

Les fonctions principales de la combinaison spatiale sont de fournir un environnement pressurisé à l’astronaute, de l’oxygène, de réguler sa température et l’hygrométrie, ainsi que de protéger des rayonnements solaires et cosmiques.

Hello from space !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s